Coup de gueule de Jean-Michel Planche : à lire.

Par @Vinvin

Au hasard des lectures numériques, parfois on tombe sur une écriture et une pensée qui résonnent avec la vôtre. Dans le cas présent, Jean-Michel Planche réagit dans son article à un article du Business Insider qui relaie la philosophie éducative dans la Valley, préparant les étudiants à « être à la demande »

Je vous pose ici le début de l’article, la suite est sur son blog.

Be on demand …

« Be on demand » … bien sûr on parle d’éducation « on demand », bien sûr …
Et quand je parle d’éducation, je parle d’un apprentissage directement utile pour les sociétés « clientes mentionnées ». (je vous laisse deviner et à défaut lire l’article et chercher)

Il est des fois où je crois que je rêve … mais non. Oser écrire des choses comme cela est déjà grave, mais AUCUNE réaction de la « société civile », engluée dans des fin de mois difficiles pour beaucoup et même dans des débuts de mois difficiles pour d’autres.

Vous allez me dire, mais quel est le problème ? fournir un « job » à « tout plein » de gens, c’est formidable non ?
Et puis ça n’est pas nouveau, depuis l’irruption des entreprises dans le monde éducatif, jusqu’à des programmes comme « tous codeurs », on y est.
On apprend pas à ANALYSER ET PROGRAMMER, mais à coder. On n’apprend pas le sens, l’histoire, le pourquoi, mais à être (si possible) efficace en « dot Net ».
On n’apprend pas les sciences que l’on dit « molles« , on formate à coup d’équations et de « dur ». On apprend pas à penser, mais à résoudre, comme des machines. A ce jeu, serons nous toujours les plus efficaces ?

D’un coté, vous me direz que l’on passe d’un SAVOIR, à un SAVOIR FAIRE et que c’est déjà pas si mal non ? … surtout si cela permet d’avoir un petit « job » peinard, pour subvenir à ses besoin … Et bien non. Je vous dirais que je n’aime pas ce monde que l’on nous dessine formate. (…) La suite est ici.

phpubhz38

 

Cette illustration et d’autres, ici, trouvées grâce au Twitter de Jean-Michel Planque.

2 réflexions au sujet de « Coup de gueule de Jean-Michel Planche : à lire. »

    1. les solutions ? mais à quoi ca sert ? Qui nous les demande ? Qui écoute ?
      Le jour où ceux qui ont le pouvoir viendront me demander quelque chose, avec une vraie volonté d’écouter, je (re)travaillerais le sujet pour eux.
      Pour le moment, j’ai déjà assez donné dans le passé et pour le reste, Guillaume, lis mon blog, il y en a plein de solutions.
      La première : REVEIL !!!!!

Les commentaires sont fermés.