Je porte plainte contre Nadine Morano.

MoranoExtraitBordeauxPar Vinvin

Pour quel délit je porte plainte ? J’ai trouvé plusieurs motifs et je travaille sérieusement avec un avocat actuellement pour définir le meilleur angle. Je vous donne l’état de nos recherches sur les motifs de plainte envisagés :

balibaris-mariniere-bleue-et-blanche-11– Atteinte à l’image de la marque France, par Nadine Morano.
Nadine Morano est députée Européenne, elle s’exprime donc régulièrement devant des députés étrangers qui assimilent logiquement sa parole à une parole Française. Il n’est pas pensable de laisser cette idée se répandre. Je refuse que des Suédois ou des Polonais imaginent un seul instant qu’en France on soit plus d’une personne à penser que les migrants feraient mieux de se battre plutôt que de fuir. Il n’est pas humainement raisonnable de laisser l’une de nos concitoyennes ridiculiser la marque France sous prétexte qu’elle peut le faire. Nous travaillons sérieusement à cette option.

– Exploitation frauduleuse du néant médiatique, par Nadine Morano.
Les médias zigzaguant sans conviction l’été entre les amours contrariés des stars et les nouvelles tendances de l’épilation du maillot, ils s’empressent de tendre des micros dès qu’un remplaçant de la politique souhaite faire croire qu’il travaille plutôt que de se dorer la rondelle à Ramatuelle. Ce piège grossier devrait être puni par la loi. Nous espérons créer la jurisprudence Morano qui interdirait à tous les douzièmes couteaux de parler dans un micro entre le 1er juillet et le 31 août.

Dumber Morano– Bêtise crasse et récidive de bêtise crasse, par Nadine Morano.
Au-delà de 3 preuves patentes d’absence d’intelligence dans une même phrase il est communément admis que l’on est en présence d’un manque cruel de capacités cérébrales. La personne ne le fait pas forcément exprès, elle est simplement limitée. Mais comme elle danse beaucoup dans les 3èmes mi-temps de meetings et les lip-dubs, il s’installe un consensus mou de pardon. Il n’est pas rare d’entendre alors des commentaires tels que « Elle est comme ça la Morano… » ou « Les mecs l’envoient dire des conneries pour occuper le terrain, elle n’y voit que du feu ». À la bêtise avérée s’ajoute le sentiment de malaise et de manipulation : ce n’est bon pour personne.

– Exploitation frauduleuse d’éléments historiques mal compris, par Nadine Morano.
Le problème quand on navigue dans un bain de connaissances de niveau 5ème, c’est qu’on voit le monde en coloriages, avec du noir pour les vilains-méchants et du rose pour les gentils-c’est-nous. On réagit à l’actualité comme un chimpanzé de laboratoire : les événements agissent comme des stimuli, « bon » ou « pas bon ». Du coup les tirades à références historiques apparaissent totalement inappropriées, comme sorties de nulle part, et deviennent désagréables pour tout le monde ; on a envie de lui dire « Arrête Nadine, tu ne connais pas, tu ne comprends pas, il y a trop de mots dont le sens t’échappe, oublie, c’est gênant je t’assure ! ». Nous espérons par ailleurs créer un précédent, interdisant aux personnalités politiques de se référer à un quelconque fait historique datant de plus de 6 mois.

gorce– Déficit chronique d’humanisme, par Nadine Morano.
On pourrait espérer d’une personnalité politique que son coeur batte à la vue de ces milliers de femmes et d’enfants qui crèvent comme des chiens jetés à la mer pour éviter de se faire violer, brûler ou décapiter. Mais non, dans le cas présent, nous assistons à l’expression d’une pensée de comptoir à la fois limitée dans ses arguments, fausse dans ses références, froide et vicieuse dans ses motivations. Nous n’osons pas, de surcroit, imaginer que Nadine Morano puisse simplement servir la soupe à une stratégie extrémiste qui lui accorderait quelques faveurs à l’avenir, à elle qui s’est fait publiquement pulvériser par ses amis décérébrés de l’UMP.

Donc, quand je dis que je porte plainte, pour le moment c’est une image christique. Je porte sur moi la plainte faite à l’intelligence et à la morale, j’endosse pour vous mes frères le poids d’un symbole, celui d’une démocratie malade qui laisse des benêts promouvoir à tous les coins de plateaux des pensées grasses et mal ficelées, mal documentées, mal motivées et pour finir d’une infinie tristesse humaine. Je porte le poids de ses péchés et je vous invite, à l’avenir, à revenir témoigner sur ce post à chaque fois que vous assisterez aux époustouflantes idioties de cette représentante du peuple.

Pour supporter ses fautes, je vous invite à réciter cette prière :

Je vous salue Nadine,
Pleine de crasse,
L’impudeur est avec vous.
Vous êtes baignée de propos infâmes et j’ai vu, le bruit de vos mitrailles est maudit.
Feinte Nadine, mots odieux, grillée pour nous vos électeurs,
Maintenant et jusqu’à l’heure de vos remords,
Amen.

9 réflexions au sujet de « Je porte plainte contre Nadine Morano. »

  1. Pas mal vu. Tu peux tenter peut-être sur le fondement de l’article 25 du Code Civile, qui précise les conditions de déchéance de nationalité française, lequel stipule : « L’individu qui a acquis la qualité de français peut, par décret pris après avis conforme du Conseil d’Etat, être déchu de la nationalité française : 1° S’il est condamné pour un acte qualifié de crime ou délit constituant une atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation ; »
    Reste à trouver un fondement criminel ou délictuel bien listé dans le code pénal, type diffamation ou autre 🙂 En attendant je vais prier.
    Bonne journée

  2. Bel article, mais pas évident à comprendre lorsqu’on ne sait pas qui est cette Nadine et ce qu’elle à fait…

  3. Excellent article que j’ai vite partagé. Je demeure cependant convaincu qu’une plainte devrait pouvoir être constituée contre la dame et également contre les journalistes. S’il y avait la moindre piste dans ce sens merci de me la faire connaître.

  4. Ce n’est pas sa seule médiocrité intellectuelle qui est en cause…on connaît tous des personnes d’une intelligence remarquable même si elles sont peu instruites voire analphabètes … Mais j’adhère à cette plainte collective compte tenu des propos et attitudes abjectes (de cette personne)qui malheureusement se propagent de façon désastreuse y compris de nos proches entourages, subjugués par tout ce qui s’écarte de l’humain et de la solidarité, de la liberté de penser et d’agir ..

  5. J ai bien peur que la bête soit revenue,
    Je pense qu elle n est pas la seule à penser cela, une bonne partie de la droite également.
    La technique du gros pavé dans la mare: cette femme sort un truc énorme « la France est de race blanche » … Ensuite un débat s installe doucement, …malgré de feintes protestations, ceux qui doivent s indigner s indignent… Elle est à nouveau invitée, elle réitère ses propos, deuxième couche. Elle est donc encore invitée sur une autre chaîne, et sur les chaînes d infos, en boucle, « la France est de race blanche »
    Il ne doit plus y avoir de débat de ce genre aujourd’hui hui, en 2015, en France!
    Mais d’apprenti sorcier en talonnettes, jouant sur les peurs et les plus bas instincts, inspiré par l’ame la plus sombre qui sommeille dans la bête à un œil et sa fille enragée, d’un bleu marine aussi froid que les cravates droitières, jusqu’au idéologues, théoriciens. Aujourd’hui le mot est lâché, ressorti de la boîte de Pandore qui avait été refermée en 45. L achèvement pour ce qui est de la partie langage.
    Ce racisme exprimé par le langage révèle un racisme bien plus profond, beaucoup plus répandu, étendu, installe, ancre, visse dans nos cerveaux à coups de « travail », de « chômage », au renfort de « réalisme economique », de contrats passés avec de Hauts assassins, va-t-en guerre par-ci, ambassadeur de Thales par là.
    Des milliers de morts en Méditerranée… Des familles derrière des barbelés, qui se font tirer dessus aux portes de l’Europe par ce qu on refuse d’accueillir ces habitants des pays que nous bombardons.
    En somme, l être humain dans le modèle dans lequel nous sommes est nié, il est un chiffre, une valeur en plus, ou en moins, une note dans la compétition, une pompe a merde, qui fabrique de la merde pour avoir assez d argent pour ensuite manger cette même merde, sous le regard amusé de ceux qui empochent.
    En sommes nous tournons en rond, et ce cercle creuse de plus en plus profond. Nous avions le cadre bien froid et serré de la logique de compétition libérale totale, des jeux télés jusqu’aux ouvriers, du nombre de tweetos jusqu’aux heures de sports pratiquées, de l’humour au talent, compétition jusque dans l art, la poésie…
    Plus aucune trace de rapports apaisés, ouverts, curieux, altruistes.
    Cette pression constante nous rend sec, apte à l esclavage, ou en tout cas a l’accepation d’une dégradation constante des conditions de travail, des conditions de vie, et ainsi de la capacité à penser, à penser librement. Ca se fait lentement, sournoisement, parfois même inconsciemment tant l ancrage se fait profond, une version soft de la traite humaine par les nazis, version qui a grandi des années 50 jusqu a aujourd hui avec une force de frappe hallucinante dont dégâts monstrueux. Arrive à terme le mot code: race.
    Pour tout ca, je soutien ton action et si d aventure tu as besoin d un frère humain pour lutter, témoigner, écrire, dessiner, chanter, que sais-je, pour combattre cette vision nauséabonde du monde. En espérant que la révolution des esprits suffira… En espérant qu elle ait lieu chez une majorité d entre nous.
    A bon entendeur,

    Herve.

  6. où en est cette plainte à laquelle je m’associe de plein droit?
    Comment pouvons-nous laisser dire de telles …..désolé, ce ne sont pas les mots qui me manquent, mais qualifier les propos de cette « responsable » politique m’entraînerait à un niveau de vulgarité où je ne souhaite rejoindre cette Morano qui serait si comique si elle n’était si dangereuse, dans notre climat actuel.
    Montrons que la bêtise et la méchanceté est bien l’apanage de ceux qui n’ont pas encore compris qu’il n’y a q’UNE race, née en Afrique, et c’est la merveilleuse race humaine, de toutes couleurs, ce qui , entre autres , contribue à notre richesse. Ne laissons pas ces sinistres grisâtres individus s’approprier NOTRE Destinée.
    En taule, Nadine, tu pourras danser………..
    Alain

Les commentaires sont fermés.